Serge Vialette - Grande Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary

Grande Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary
Aller au contenu

Serge Vialette

Serge Vialette s'est toujours investi dans la cause agricole : il a été successivement membre du bureau de la Chambre d’agriculture au niveau départemental puis régional, président de la Safer de l’Aude de 2008 à 2018, administrateur du Groupe Occitan puis d’Arterris, président de la Sica d’Irrigation, président fondateur du Syndicat des haricots de Castelnaudary : bref, 40 ans d'engagement et de militantisme syndical du monde agricole à la FNSEA .

Il est aussi l’un des pères fondateurs de "la Fête du haricot" à Castelnaudary devenue la fameuse Fête du cassoulet de Castelnaudary, en 2000 dont il a été le président du Comité organisateur pendant de nombreuses années, d'autant qu'il présidait en 2000 aux destinées de la Grande Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary dont il a été le 5ème Grand Maître.


Et au nom de La grande confrérie du Cassoulet de Castelnaudary, nous présentons en cet instant de recueillement nos plus sincères condoléances à toute sa famille.

Figure incontournable de l’agriculture à Castelnaudary, dans le Lauragais, l’Aude et au-delà,
Serge Vialette nous a quittés dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 novembre 2020, à l‘âge de 62 ans.

Un grand défenseur du monde agricole s’en est allé. Serge Vialette n’est plus. Il est parti à 62 ans, à peine plus d’un après avoir fait valoir ses droits à une retraite bien méritée, après toute une vie d’engagements en faveur des paysans. C’était un homme de conviction, d’engagements, au parler franc, direct, respecté... Une grand voix s’est éteinte.

Une voix qui a résonné dans le Lauragais avant de se faire entendre au niveau départemental, régional et même national. "Retracer cette longue et riche carrière d’un homme multi-casquettes, un homme d’engagements est un exercice difficile", avait déclaré en hommage Didier Jeannet en lui succédant à la tête de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles) , en 2018. Le monde paysan, Serge y était né; il s’était installé sur l’exploitation familiale des Crozes en 1980. Très vite, il s’engage aux côtés des Jeunes Agriculteurs (JA), dont il devient président en 1984. Il ne quittera plus le syndicalisme agricole, étant de tous les combats pour défendre la profession. Il restera aux JA jusqu’en 1992, pour succéder à un autre grand monsieur de l’agriculture audoise, René Condouret, à la tête de la FDSEA. En 2015, il est élu vice-président des instances régionales du syndicat agricole et de la FRSEA Occitanie, siège pour deux mandats d’administrateur à la FNSEA. Depuis 1990, Serge Vialette siégeait à la Chambre d’agriculture, dont il a été le secrétaire général durant deux mandats et où il présidait la commission "grandes cultures". A partir de 2002, il siège aux instances régionales de la chambre, d’abord du Languedoc-Roussillon puis d’Occitanie, et toujours et encore à la présidence de la commission "grandes cultures semences".

Il n’a jamais pour autant délaissé ses racines locales et présidait la CDA de l’ouest audois qui comptait cinq cantons. C’est également lui qui a créé l’ADAOA, association de développement agricole de l’ouest audois dont il a été le président à partir de 2008. Ce grand défenseur de la filière blé dur était à l’origine, avec Jean-François Gleizes, de l’association Blé dur Méditerranée; il avait également présidé la SAFER, et siégé parmi les administrateurs de la Mutualité sociale agricole et à l’agence de l’eau Aude Méditerranée Corse. De la CAL à Arterris, en passant par le GCO, il a vécu les grandes mutations de la coopérative agricole comme administrateur. Il s’est investi également dans le monde des CUMA, de Naurouze aux Crozes.

Du syndicat du haricot à la fête du cassoulet

On doit à Serge Vialette, la fête du cassoulet qu’il a créée et présidée durant 11 années. C’est aussi lui qui a créé le syndicat du haricot dont il fut le président fondateur. Membre de la Grande confrérie du Cassoulet, il en fut également le grand maître. Il avait souhaité garder la présidence de la SICA d’irrigation et il était un membre très actif du CESER (Conseil économique, social et environnemental régional). Il présidait encore la commission agricole au PETR du Pays Lauragais.

A Christine, son épouse, ses enfants Lise, Laure et Florent, ses beaux-enfants et ses petites-filles Emma et Léonie, la Rédaction de la dépêche et toute la confréirie du Cassoulet de Castelnaudary adressent leurs sincères condoléances.

Hommages, tristesse, émotion.



Une haie d’honneur en remerciements

Une haie d’honneur pour lui dire merci. La FDSEA, Fédération départementale du syndicat des exploitants agricole a souhaité, hier, dire un dernier adieu à Serge Vialette qui a été son chef de file pendant plus de trente ans et qui ne comptait pas moins de 43 ans de militantisme syndical. Privé d’un hommage solennel qui aura lieu plus tard,– pandémie oblige — la profession avait tout de même tenu à cette mobilisation. "Nous sommes un peu plus nombreux que ce que nous avions imaginé", a souligné Jean-Pierre Alaux, président de la FDSEA.

De part et d’autre de l’avenue, au pied des silos d’Arterris, tout près des bureaux de la FDSEA ou encore de la Sica d’irrigation dont Serge Vialette était encore président, plusieurs centaines d’agriculteurs ont pris place. La préfecture avait donné son accord et les gendarmes ont , quant à eux, bloqué l’axe , le temps du passage du convoi funèbre. Ils en ont été remerciés par le responsable syndical. Aux côtés des agriculteurs, des salariés d’Arterris en gilets jaunes, des élus, – le maire Patrick Maugard, Philippe Greffier président de la communauté de communes, Hélène Giral, maire adjoint et conseillère régionale, François Demangeot, maire adjoint… pour ne citer qu’eux, des représentants de la Grande confrérie du cassoulet autour de leur grand maître Jean-Yves Pradier…

Des applaudissements nourris ont salué l’arrivée du convoi qui s’est arrêté devant les militants. Pas de grands discours juste une brève et émouvante prise de parole de Jean-Pierre Alaux, : "Cher Serge, nous sommes tous, très émus, nous tes amis sommes ici pour te remercier. Notre haie d’honneur, c’est une haie de remerciement pour tout ce que tu as fait pendant 42 ans de syndicalisme, toi le grand, très grand Serge Vialette, responsable régional, responsable départemental. Nous sommes tes héritiers". Avant un hommage à la famille, au soutien sans faille de son épouse, de ses enfants.Son épouse Christine qui, avec son fils Florent a, avec courage et dignité, remercié les présents.


 

Retourner au contenu